Le mot « covoiturage » vivra

Bonjour,

La vie des mots, leur naissance, leur disparition, est révélatrice de mouvements très profonds au sein d’une société.

Nous avons mesuré le nombre de fois où le terme « covoiturage » est cherché dans Google et l’avons comparé aux recherches faites sur le terme « Blablacar ».

Cette analyse montre que, autour du début octobre 2013, le nombre de recherches sur le terme « Blablacar » est devenu plus important que le nombre de recherche sur le terme « covoiturage ». Et depuis, l’écart s’est creusé de façon très nette.

La disparition du mot « covoiturage » au profit du mot « blablacar » montre que le covoiturage comme pratique commune, comme bien commun, est en passe de disparaître au profit d’un service économique nommé « blablacar ».

Notre association, Covoiturage-libre.fr, n’est pas « contre » Blablacar. Nous pensons que Blablacar a permis la démocratisation du covoiturage et l’en remercions. Néanmoins, notre association est pour que le covoiturage reste un bien commun et se battra fortement en ce sens.

Pour cela, il faut que dans notre langue même, si profondément liée à notre identité, le terme « covoiturage » continue de vivre et se renforce.

Nous portons, collectivement, cette responsabilité.

Bastien Sibille

Facebooktwittergoogle_plusmail

28 réflexions au sujet de « Le mot « covoiturage » vivra »

  1. petite reproche les conducteur ne peuvent plus voire les eventuelle passager ses domage une explication pour me dire si ses encore possible je suis interaissee pour savoir comment faire voire les passager qui recherche une voiture et non que les conducteur ses pas normal cette politique

    • Bonjour. Très bientôt une fonctionnalité d’alerte sera mise en place pour ceux qui cherchent un trajet. Nous entendons la demande de visibilité des trajets demandés. L’équipe covoiturage-libre.fr

      • Bonjour,

        Ayant découvert votre site « libre » aujourd’hui, je trouve la recherche de covoiturages peu efficace.

        Je vous propose, pour améliorer l’aisance des utilisateurs et le rendement, c.à.d. le nombre de chances de trouver une voiture pour son trajet, les modifications suivantes à l’outil de recherche :
        – au lieu de laisser une recherche par date/ ville départ/ ville arrivée, où il faut se taper les dates une par une jusqu’à trouver par hasard un jour, faites s’afficher une liste de dates possibles après avoir rentré seulement la ville de départ et la ville d’arrivée.
        – et mieux encore : créez une carte interactive pour afficher le(s) covoiturage(s) proposé(s) par le site pour le trajet demandé par l’utilisateur. Avec une base de cartes Open Street Map par exemple.
        – un plus serait de proposer une carte interactive avec les trajets possibles autour d’un point de départ et d’arrivée, je ne dis pas non plus d’afficher la France entière ! Mais juste un petit rayon autour des 2 points géographiques départ/arrivée. Ca ne doit pas être difficile ça, pour des informaticiens, au bout de + ans d’existence :

        Bien sûr je suis conscient que si votre outil de recherche actuel ne me trouve rien pour une date, c’est qu’aucun conducteur ne le propose… Contrairement à d’autres sites + publicisés, où des dizaines de propositions vous sont offertes pour ce même trajet…
        Mais je précise que le manque de succès de votre site est compensé par l’acceptation d’une souplesse sur les dates de la part des passagers. Ce que ne permet pas de gérer votre outil de recherche actuel. A moins d’y passer la soirée, ce qui n’est pas raisonnable, et pas moderne, ni adapté aux possibilités informatiques et Internet actuelles.

        Prenez conscience aussi, qu’une fonctionnalité d’alerte n’est pas le Top non plus si on est pressé de trouver une solution en quelques jours. Aller voir ses mails ou votre site pour consulter ses éventuels alertes… NON ! Plutôt une recherche plus efficace au moment où un utilisateur a besoin d’un trajet, ça oui ça va donner une meilleure image.

        Merci à vous d’exister en tout cas. Je vous utiliserai en priorité par rapport à d’autres sites plus connus dans la mesure où vous me proposez des covoiturages dans ma région (Toulouse)

        Aymeric.

  2. Bonjour,
    j’avais décidé de boycotter bbc et je faisais de la pub pour covoiturage-libre …dans l’espoir qu’avec le temps il y ait plus d’annonces.
    Mais je pense que ce n’est pas bien d’enlever des fonctionnalités qui y étaient auparavant (et qu’il y a sur bbc) : la possibilité pour les passagers de déposer une annonce. Ou encore d’inverser la recherche pour le retour au moyen des flèches (d’autant que le déroulé ne connait parfois pas la ville ou alors quand on fini d’écrire la dernière lettre, genre « saint sulpice les feuilles » c’est long…)

    En tout cas merci beaucoup de faire vivre ce site !
    Covoituramicalement
    christina

  3. Bonjour, je vous parler de blabla qui est le site de covoiturage qu’il faudrait boycotter pour plusieurs raisons. Le tarif est élevé, les gens de blabla ne s’occupent pas des litiges entre passager et conducteur alors qu’ils servent d’intermédiaire, mais uniquement pour prendre les commissions. Vous recevez des messages qui vous ordonnent de répondre avant une heure fixée par eux. De plus les passagers douteux ne sont pas signalés. En fait chez blabla on est un peu des employés.
    Je profite pour vous donner le nom d’un éventuel passager plutôt malhonnête si cela peut éviter des déboires à certains conducteurs.
    Il s’agit d’Enzo, qui voyage vers ou en partant de Caen . Ce monsieur ne paye pas ses dettes.
    Cordialement Richard

    • Nous exactement en phase, ayant utilisé blablacar pendant plusieurs années, je constate que ce site se rapproche plus de l’esprit d’entreprise comme les taxis et n’est plus dans l’esprit du covoiturage ! trop chère les conducteurs profitent du train chrs et les passagers veulent du « mode » « taxi » Covoiturage-libre est probablement le futur mais l’ergonomie du site doit être améliorée et le fonctionnement en coopérative assurée ,

  4. bonjour,

    je suis de tout coeur avec vous.je suis contre le monopole de bla bla car pour plusieurs raisons: les frais de bla bla sont tres chers .;sur un trajet de 30 euros 7 euros de frais!!!! 23%(pour quelle raison) c enorme car bbc n’est qu’un intermediaire qui ne sert que ses interets.seconde raison :se battre contre les monopoles, troisieme raison le covoiturage doit rester dans son jus d’economie sociale et solidaire.pour cela il s’agit de trouver des astuces.je laisse votre imagination car bbc sont des « vrais flics »…

    si je peux me permettre covoiturage libre est tres mal referencé?comment faire?
    que ceux qui ont des idées…

    • Bien d’accord avec vous, je privilégie covoiturage-libre mais l’ergonomie du site doit être améliorée et passser en mode coopérative et je suis certain qu’il dépassera blabla ,

    • Bonjour. Pour l’instant il n’est pas possible de déposer des trajets passagers. Une fonction d’alerte sera bientôt mise en place.

  5. Bon site malgres le manque d’annonce. Mais continuons!
    Bémol: les trajets commencent a etre aux même tarifs que BBC, c est à dire excessif! C est du partage, et pas du remboursement total voire du bénéfice!!
    Merci.

  6. Bonjour,
    Merci de faire vivre ce site et de permettre aux voyageurs d’entrer en contact les uns avec les autres librement et gratuitement.
    Le site a évolué positivement dans son design et sa fonctionnalité. Mais comme Christina, je trouve dommage que les passagers ne puissent plus déposer d’annonce…
    Aussi, j’ai un problème technique à signaler : je ne reçois pas le mail de confirmation qui permet de valider l’annonce… ou si quand c’est le cas, c’est 3 mois après !!!! Ce qui m’empêche d’utiliser votre site pour mes trajets…
    J’espère que vous trouverez vite une solution !
    Salomé

  7. Bonjour, pouvez-vous rajouter comme « commune » « Valence gare TGV », car c’est lieu de covoiturage, mais à 15 km de Valence 26000 (sur une autre commune en fait, en pleine campagne)
    Jean

  8. Bonjour,
    Je viens de découvrir votre initiative que je salue avec un grand plaisir! Comme « Blablacariste » de la première heure, j’ai vécu la montée impressionnante de ce beau projet, mais aussi sa lente décente vers un service de transport commercial proche de l’esprit UBER. Au cours de quelques années, l’atmosphère de mes voyages a radicalement changé: d’un joyeux et amicale échange avec des jeunes (qui ont besoin de ce type de transport parce qu’ils ne gagnent pas encore leur propre argent) vers un silencieux tour en taxi privé d’un public plutôt âgé, profitant d’un voyage « bonne affaire »…et j’en passe d’autres dérapages liés à la commercialisation regrettable de ce projet initialement sociale.

    J’ai donc décidé de quitter Blablacar et de publier mes voyages désormais sur votre site, même si ça ressemble à un vol sans visibilité: comme le lien entre conducteur et passager est très librement organisé, c’est évidemment la porte ouverte pour toute sorte de dérapage. Parallèlement aux « Cinq engagements forts et clairs » de l’associations, il devrait avoir une aussi « forte et claire » charte de règles à signer par les participants du covoiturage – une sorte de « Dix commandements » avec une sanction au cas de non-respect de ces règles. Sinon, covoiturage-libre.fr risque de disparaître rapidement dans l’insignifiance.

    Très cordialement,
    Dagobert

    • Bonjours Dagobert, j’ai vécu la même expérience et fais le même constat que vous sur Blabla, Covoiturage-libre devrait :
      1. améliorer son ergonomie
      2. passer en mode coopérative
      Cela assurera son développement et le succès de l’esprit covoiturage,
      Pascal

  9. Je tente cette nouvelle approche qui me parait bien plus éthique. J’ai commencé dans les débuts du bbc, toujours sur le même trajet et la marge commerciale du site n’a fait qu’augmenter, ce qui m’a parfois mise mal à l’aise avec ce que je demandais au départ, sachant que je n’ai jamais augmenté mes prix. D’autre part pour certains utilisateurs cela devient presque un service de taxi où on peut se permettre de faire attendre tout le monde, où les utilisateurs n’ont même pas vraiment lu les détails du voyage et pensent que dans tous les cas je me dois de les arranger, n’ayant même pas regardé qu’ils étaient sur un long trajet. Cela fait déjà 2 fois que je fais l’allée-retour sans publier de trajet tant je m’interroge si un esprit de solidarité existe encore.

  10. Bonjour,

    Merci beaucoup pour cet article! Je suis un étudiant qui conduit une étude sur la mobilité et il a particulièrement attiré mon attention.

    Pensez-vous qu’associer voitures autonomes/sans conducteur (ex: Google Car…) et mobilité partagée (covoiturage) pourrait représenter un potentiel de développement pour Blablacar?

    L’idée est que des gens allant dans la même direction soient emmenées par une voiture sans conducteur.

    L’utiliseriez-vous ?

    Merci d’avance de votre réponse 🙂 excellente journée.

    • Bonjour.
      Les modalités de la mobilité partagée vont fortement évoluer dans les années qui viennent, et il est probable que les voitures autonomes y prendront une part. Le risque est cependant d’une centralisation du fonctionnement et des profits par des grands groupes. Nous défendons une version libre, alternative, ouverte, collaborative, coopérative, du covoiturage et de la mobilité partagée.
      Bien cordialement
      Nicolas, pour l’équipe

    • Bonjour Monsieur l’étudiant, Vous êtes ici dans le monde du covoiturage et non pas du taxi autonome , vous êtes donc hors sujet bien que votre étude soit intéressante, Sachez qu’au siècle dernier les experts prévoyaient qu’en l’an 2000 nous voyagerons tous en trottinette (en ville) et en voitures spatiales pour les distances plus longues, vous avez constaté que ceci ne s’est pas produit et que le cerveau humain reste encore sur terre, une étude intéréssante pourrait être de s’interroger aux raisons d’un tel décalage entre les désirs et la réalité humaine,
      Bien cordialement
      Pascal

  11. Bonjour,
    Je suis « ambassadeur » chez BlaBlaCar. Je viens de créer un forum car j’avais un coup de gueule à exprimer vis à vis d’eux et, mis à part de passer par des sites comme « quechoisir » ou autre, je ne trouvais pas d’autres solutions.
    A part ce coup de gueule et la dérive des tarifs, je suis globalement satisfait mais j’ai l’avantage d’être ancien sur ce concept et donc je sais faire le tri de mes passagers car je ne fais pas ces transports pour l’argent mais pour le côté écologique et le plaisir de rencontrer des gens intéressants.
    C’est en recherchant des liens utiles que j’ai découvert votre site et je vais m’empresser de mettre le vôtre en bonne place sur mon forum, car il a au moins le mérite de créer une alternative à BlaBlaCar qui axe de plus en plus son effort sur le business.
    Pour ceux qui sont déjà des utilisateurs de covoiturage-libre.fr et qui veulent argumenter en votre faveur, je vous donne rendez-vous ici http://blablacarforum.cmonfofo.com/ pour vous exprimer.
    Cordialement

    • Bonjour, pourquoi un site reprenant blablacar comme nom ? La lecture de ces commentaires montrent que l’esprit covoiturage est toujours présent chez certains et que ce site covoiturage-libre devrait pouvoir en être la référence , non ?
      Bien cordialement
      Pascal

  12. Bonjour,
    Avant j’étais une fan de covoiturage libre, mais j’ai été obligée d’abandonner pour blablacar, pour une raison : les lapins.
    Combien de fois me suis-je pointée pour rien à un rdv, le dernier en date m’avait réservé 2 places, ensuite j’ai eu des appels mais j’ai refusé étant complet, et le couple n’est jamais venu, et très courageusement, n’a jamais répondu au téléphone. Une autre fois, je fais un détour exprès pour prendre un passager, même scénario. Donc maintenant, j’ai complètement laissé tomber cette communauté de gens irrespectueux et malhonnêtes, et je me tourne vers plus sûr.
    Si covoiturage libre disparaît, croyez-moi, ce n’est pas à cause de l’appât du gain, mais à cause du comportement de certains égoïstes qui prennent le conducteur pour un jouet et réservent des places qu’ils ne prendront jamais. C’est vraiment compliqué de prendre son putain de téléphone pour décommander le rdv ???

    • Vous avez raison, j’ai eu la même expérience, un paiement de réservation (bloquer sur un compte coopératif ou autre …) serait le minimum pour que ce site améliore sa fiabilité qui lui permettra de décoller …
      Pascal

  13. JE VOUDRAIS BIEN VOUS FAIRE UN DON POUR LE CAFé , mais en ce moment c ‘es 1 peu dûr , par contre pour booster covoiturage libre ,
    il serait judicieux
    de ne prendre que € 5 pour tout deplacement au delà de 100 km
    pour les déplacements courts faudrait le laisser aux trajets travail locaux
    et là vous aller gagner 1/ 4 DE COVOITUREURS en plus !!
    sur les € 5 , proposer de ne garder que € 1 pour votre asso

    personnellement , j ‘en ai rien à faire de gagner € 60 sur 1 trajet

    je préfére partager un trajet et communiquer avec qq’un
    c’est qui se passe avec qq’un qui tend le pouce sur la route
    et que je ramasse !!

    à bientot
    roger

    je suis absolument contre le monopole

  14. Premier contact avec un site de covoiturage. La critique est facile mais l’art est difficile. Déposer une offre de transport me semble facile et les rensignement à fournir ne sont que le reflet de ce que peut faire le moteur de recherche. Même sur blablamachin, le « moteur derechrche est bien pauvre »; je suppose que c’est là qu’il y a une grande marge de progrès mais le problème à résoudre n’est pas simple car l’usage est divers.

    Un des problème est que beaucoup d’usager ne connaisse rien à la géographie de la France et encore moins au réseau routier; les GPS et leur manie de router que sur autoroute n’arrange pas les choses.

    Le point de départ et le point d’arrivée ne sont pas significatifs. Les « points de passage » le sont plus. Le site normalise les nom de ville; c’est bien et déjà. A la saisie, c’est pénible parcequ’il faut savoir que Brives c’est « Brives la Gaillarde » et que c’est dans la 19 etc. Coupler le moteurde recherche à un moteur d’itinéraire va produire une unsine à gaz. Ca sera trés lent etvu les combines de chacun peut efficace.

    Je crois qu’il faut en rester à un moteur de recherche dans les annonces d’offres reposant sur les noms de villes en banalisant départ, destination, passage. En gris c’est cequon fait sur le BonCoin quand on cheche quelque chose. Celui qui cherche a le temps (et la volonté) de chercher. Celui qui a écrit l’offre, n’est plus en ligne; il faut l’inciter à fournir des éléments pertinants sur son trajet qu’en fait il modifiera peu pour prendre ou déposer quelqu’un.

    Traiter la date est plus facile. En général c’est le conducreur qui fixe la date. Celui qui cherche doit s’adapter ou prendre contact – au cas oû. Une fouchette de date dans le moteur de recherche me semble donc suffisant.

    Sur covoiturage-libre le moteur de recherche est trop pauvre. Celui de Blaba n’est pas meilleurs. Il ne faut pas que le moteur réponde : PAS D’OFFRE; il doit au moins présenter une liste d’offres voisines. Sinon on se dit : boff, en fait c’est un site oû il n’y a plus personne qui y va et ça avite fait de faie boulle de neige.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *